Mises à sac des maisons des chrétiens perpétrées également par les milices kurdes peshmergas

Mises à sac des maisons des chrétiens perpétrées également par les milices kurdes peshmergas

 

 

ASIE/IRAQ –
Tel Isqof (Agence Fides) – Les chrétiens de Tel Isqof, village de la plaine de Ninive, sis à 15 Km de Tilkaif, dénoncent des saccages perpétrés dans leurs maisons par les milices kurdes peshmergas, qui contrôlent la zone depuis le 17 août. Les nouvelles concernant ces saccages mis en œuvre par les milices engagées dans la lutte contre les djihadistes du prétendu « Etat islamique » sont reprises par le site arabe www.ankawa.com.

La petite ville de Tel Isqof avait été occupée le 7 août par les milices djihadistes qui avaient pris Mossoul en juin. Face à l’avancée des djihadistes, la population civile, en grande majorité chrétienne, avait fui en direction de la Région autonome du Kurdistan irakien, laissant la ville déserte. Dix jours après, les peshmergas kurdes avaient repris le contrôle de la cité au travers d’une contre-offensive.
C’est depuis lors que les résidents, lors de leurs retours périodiques sur place pour vérifier l’état de leurs habitations respectives, ont dû prendre acte du fait que les portes d’un nombre croissant de maisons et de magasins avaient été forcées et les biens qu’ils contenaient – argent et bijoux, matériel technique et instrumentation électronique – saccagés. L’accès à la ville est contrôlé par des équipes du service de renseignement lié au gouvernement autonome du Kurdistan irakien, les habitants devant présenter leurs documents d’identité pour accéder à leurs maisons et retirer leurs biens.

Dimanche 9 novembre, comme cela a été repris par Fides (voir Fides 11/11/2014), l’église chaldéenne de Tel Isqof dédiée à Saint Georges avait été rouverte pour la célébration d’une Messe, trois mois après la fuite massive ayant rendu la ville déserte. (GV) (Agence Fides 19/11/2014)

No comments yet

Comments are closed

Michigan SEO