Profanation du Monastère de Mar Behnam de la part de l’EI

Profanation du Monastère de Mar Behnam de la part des miliciens du prétendu « Etat islamique »

 

 

Qaraqosh (Agence Fides) –
Les miliciens djihadistes du prétendu « Etat islamique » ont retiré les croix et livré aux flammes d’antiques manuscrits dans le Monastère de Mar Behnam, sis à dix minutes de la ville de Qaraqosh, qu’ils avaient occupé depuis juillet dernier.
La confirmation de ces profanations arrive de l’ancien chef du village d’une fraction habitée contiguë au monastère, qui l’a rapporté au Père Charbel Issa, prêtre syro-catholique qui a été responsable du Monastère jusqu’en 2011.
« Avec les terroristes de l’Etat islamique, il faut s’attendre à tout. Ils détruiront tout s’ils ne sont pas arrêtés » souligne dans un entretien accordé à l’Agence Fides un autre prêtre syro-catholique, le Père Nizar Semaan. Selon ce qu’indique le site ankawa.com, sur les murs du monastère, ont été tracées des inscriptions le signalant comme « propriété de l’Etat islamique ».
Les miliciens djihadistes du « califat islamique » autoproclamé le 20 juillet dernier avaient chassé les trois moines syro-catholiques qui y avaient vécu jusqu’à la veille. Des familles résidant près le monastère ont également été expulsées. Depuis lors, des préoccupations avaient été exprimées à propos du destin du patrimoine que renfermait l’antique monastère remontant au IV° siècle et dédié au principal martyr assyrien, Behnam, et à sa sœur, Sarah. Le monastère constitue l’un des lieux de culte les plus antiques et les plus vénérés du Christianisme syrien. (GV) (Agence Fides 15/10/2014)

No comments yet

Comments are closed

Michigan SEO