Interview de Mgr Kassarji sur la visite de Benoit XVI au Liban

Interview de Mgr Kassarji sur la visite de Benoit XVI au Liban
Œuvre d’Orient : Qu’attendez-vous de l’exhortation apostolique pour le Moyen-Orient ?
Mgr M. K. : Il ne suffit pas d’accueillir le Pape et de recevoir l’exhortation apostolique. En effet même si cette exhortation a pris toute cette période pour être prête et pour répondre aux soucis et aux problèmes de nos Églises, je vois que le Liban est beaucoup plus concerné par l’application de cette exhortation. Je vois que les Églises Orientales traversent des moments très critiques, beaucoup d’institutions et peu d’initiatives. Le clergé, en commençant par les patriarches, les évêques, prêtres, moines, sœurs, je parle en général, doivent répondre aux questions de leurs fidèles : est ce que nous vivons vraiment notre vocation comme Jésus Christ nous le demande ? Martha, Martha, vous faisiez beaucoup de choses…!!!
Une question tourne dans ma tête : Qu’est-ce que le Christ nous dirait, à nous le clergé de ces Églises orientales, s’il venait demain ?
Une question à laquelle nous devrions tous répondre et je ne sais pas si nous en serions capables et qu’elle serait la réponse…
Malheureusement la haine, la superficialité, la rancune, le malentendu, l’hypocrisie, la crainte existent malgré les hommes de bonne volonté qui vivent leur vie avec amour, pardon, lucidité …
Allez ! Cherchons la réponse à ces soucis dans nos Églises et ayons le courage de dire la vérité, est ce que nous avons bien appliqué la première exhortation ?
Si la réponse est positive, allons donc appliquer la nouvelle exhortation.
Avec le Christ, on est toujours optimiste et on a toujours l’espérance.
Maranatha, Maranatha ! Venez Jésus. Venez habiter parmi nous et ne nous laissez jamais seul.
Mgr Michel KASSARJI est l’évêque chaldéen de Beyrouth. Il a notamment la charge de la communauté chaldéenne qui a grossi en raison de l’affluence des réfugiés irakiens.
© Œuvre d’Orient

No comments yet

Comments are closed

Michigan SEO