AED ouvre une école pour les réfugiés au Kurdistan irakien

AED ouvre une première école en préfabriqué pour les réfugiés au Kurdistan irakien

 

 

Un signe, modeste mais essentiel, pour le maintien de la présence chrétienne en Irak
Erbil, 15 décembre 2014 (Apic) La première école en préfabriqué, fournie par l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) pour les réfugiés ayant fui les djihadistes, a ouvert ses portes au Kurdistan irakien. Cet établissement, le premier de huit écoles prévues pour les enfants chrétiens réfugiés de Mossoul et de la Plaine de Ninive, a été inauguré dans le quartier chrétien d’Ankawa, jouxtant la capitale kurde Erbil. Ce quartier accueille également des réfugiés yézidis persécutés par les islamistes.
Le président de l’AED, Johannes von Heereman, qui avait fait le déplacement, a rappelé que l’éducation des enfants était l’une des priorités de l’AED, une œuvre d’entraide catholique internationale. «Nous ne devons pas permettre que se répète en Irak la situation qui règne en Syrie où des enfants ne vont plus à l’école, parfois depuis plusieurs années. Ce sont des générations perdues avec, à long terme, des séquelles impossibles à évaluer aujourd’hui. C’est pourquoi je suis très heureux que l’inauguration de cette école constitue une contribution modeste mais importante visant à assurer la présence chrétienne en Irak», a-t-il lancé.
Huit écoles opérationnelles d’ici la fin janvier 2015
Ce premier bâtiment, qui a été inauguré le 11 décembre, fait partie d’un projet d’aide de quatre millions d’euros à destination des réfugiés sur place. La moitié de cette somme doit servir à l’installation de huit écoles en préfabriqué, réparties entre Ankawa et la ville de Dohuk, une ville du nord-ouest du Kurdistan irakien, où sont accueillis 7’200 enfants réfugiés.
Johannes von Heereman s’est également réjoui que cette aide puisse donner un signe, modeste, mais essentiel, du maintien de la présence chrétienne en Irak, un pays qui s’est vidé de sa présence chrétienne depuis l’invasion américaine de 2003.
L’afflux de réfugiés ayant fui les terroristes du soi-disant «Etat Islamique» (EI) pose un véritable problème pour les enfants, qui ne vont plus à l’école. Cette situation crée une source de tensions supplémentaires pour les familles déplacées, a souligné pour sa part le Père Andrzej Halemba, responsable de l’AED pour le Moyen-Orient et coordinateur du programme d’aide. «Ces écoles ne pourront évidemment pas couvrir tous les besoins, mais c’est un début. Nous agissons aussi en faveur de l’œcuménisme: une école située à Dohuk accueillera principalement des enfants syro-orthodoxes. Mais des enfants yézidis pourront également fréquenter nos écoles».
Plus de 100’000 chrétiens ont dû fuir Mossoul et la Plain de Ninive
Les huit écoles devraient être opérationnelles d’ici la fin janvier 2015. Par manque de place, les cours seront répartis en session du matin et de l’après-midi, en groupes de 450 élèves. Ils seront dispensés par des professeurs eux-mêmes réfugiés.
Mgr Bachar Matti Warda, archevêque chaldéen d’Erbil-Ankawa, a remercié l’AED de son soutien. «C’est une contribution importante qui ne manquera pas de donner des perspectives nouvelles à nos réfugiés. Nous remercions tous les bienfaiteurs de leur générosité». Les enseignants de ces écoles seront payés par le gouvernement central de Bagdad. Les salles de classe seront utilisées non seulement pour l’enseignement scolaire, mais aussi pour l’instruction catéchétique et d’autres activités religieuses.
Depuis que l’EI a envahi le nord et l’ouest de l’Irak en juin de cette année, plus de 100’000 chrétiens ont dû fuir leurs régions, en plusieurs vagues, abandonnant tout derrière eux. Le plus souvent, ils ont trouvé refuge au Kurdistan, une région située dans le nord de l’Irak. Les évêques craignent un exode de plus en plus massif en provenance de l’Irak si l’on ne parvient pas à offrir rapidement des perspectives à ces populations. C’est pourquoi, cette année et l’année dernière, l’AED a débloqué 5,77 millions de dollars d’aide pour les chrétiens persécutés en Irak. Cette somme sera consacrée à diverses fins, notamment à l’achat de caravanes permettant de les loger et à la fourniture de denrées alimentaires.
(apic/kin/aed/com/be)

No comments yet

Comments are closed

Michigan SEO