SYRIE: un prêtre enlevé, torturé, assassiné

SYRIE : un prêtre enlevé, torturé, assassiné

Le 25 octobre 2012

Les mots sont faibles pour décrire l’horreur qui continue en Syrie.

Le cadavre du père Fadi Jamil Haddad, prêtre grec orthodoxe, curé de la paroisse Saint Elie à Qatana, a été retrouvé aujourd’hui dans le quartier de Jaramana, au nord de Damas, non loin du lieu où il avait été enlevé le 19 octobre par un groupe armé non identifié, selon l’agence Fides.

« Son corps était horriblement supplicié : il a été scalpé et ses yeux arrachés », raconte à Fides une source qui préfère rester anonyme.  « C’est un acte de pur terrorisme. Le Père Haddad est un martyr de notre Eglise », continue-t-elle.
Les parties opposées se renvoient respectivement la responsabilité du crime.
Vraisemblablement, les ravisseurs avaient demandé à la famille du prêtre et à son Eglise une rançon de 50 millions de sterling syriennes (plus de 550 000 €). La somme était évidement impossible à collecter.
L’enlèvement pour demande de rançon est désormais une pratique courante dans la Syrie déchirée. Les chrétiens, accusés de ne pas soutenir la rébellion, sont devenus des cibles privilégiées.

Le prêtre orthodoxe était âgé de 43 ans. Son inhumation est prévue aujourd’hui, jeudi 25 octobre, à 15h.


No comments yet

Comments are closed

Michigan SEO