Égypte : Décès du patriarche Copte, Sa Sainteté Shenouda III

Égypte : Décès du patriarche Copte, Sa Sainteté Shenouda III
Le Cardinal VINGT-TROIS Archevêque de Paris Président de la Conférence des évêques de France témoigne aux chrétiens coptes de France sa sympathie
Les catholiques en France ont appris avec tristesse le décès de votre patriarche, Sa Sainteté Shenouda III. Nous partageons votre peine et vous assurons de toute notre sympathie. Nous confions à Dieu celui qui a guidé votre Église pendant quatre décennies et nous rendons grâce pour son souci profond de l’unité des chrétiens et pour le rapprochement de nos Églises auquel il a œuvré. En cette période de transition, nous portons aussi tout spécialement dans la prière nos frères et sœurs coptes en Égypte, leurs inquiétudes et leurs espérances pour l’avenir.
En communion avec vous en ce jour où sont célébrées les funérailles du pape Shenouda III, nous nous tournons vers le Christ dont nous confessons désormais ensemble l’humanité et la divinité « unies d’une façon réelle et parfaite » : qu’Il accueille Son fidèle serviteur dans Son Royaume.
+ André Cardinal VINGT-TROIS Archevêque de Paris Président de la Conférence des évêques de France

Mardi Benoît XVI a fait adresser le télégramme suivant au Saint Synode de l’Eglise copte orthodoxe :
«Apprenant avec tristesse le départ vers Dieu, notre Père commun, de Sa Sainteté Chenouda III, Patriarche d’Alexandrie et de la Prédication de Saint Marc, je tiens à exprimer aux membres du Saint Synode, aux prêtres et aux fidèles de tout le Patriarcat mes sentiments les plus vifs de compassion fraternelle. Je rappelle avec gratitude l’engagement du défunt en faveur de l’unité des chrétiens, sa visite mémorable à mon prédécesseur Paul VI et leur signature le 10 mai 1973 à Rome de la Déclaration commune de Foi dans l’Incarnation du Fils de Dieu, ainsi que sa rencontre au Caire avec Jean Paul II au cours du Grand Jubilé de l’Incarnation, le 24 février de l’an 2000. Je puis dire combien l’Eglise catholique toute entière partage la peine qui afflige les Coptes orthodoxes, et combien elle prie avec ferveur pour demander à celui qui est la résurrection et la vie, d’accueillir auprès de lui son serviteur fidèle. Que le Dieu de toute miséricorde le reçoive dans sa joie, sa paix et sa lumière».


No comments yet

Comments are closed

Michigan SEO